Club de Croisière Croisicais


Correspondance :
Hotel de Ville
5 rue Jules FERRY
BP 30
44 490 Le CROISIC


Courriel : clubcroisierecroisicais@gmail.com
Facebook : Club de croisiere croisicais

                                                                                                                                 Permanence tous les samedi de 11h30 à 13h30 à l'ancienne criée

 
 

JABADAO PERIPLE

Périple 2016 de Jabadao vu par….Jabadao
 
Présentation autobiographique
 
Je suis un Feeling 9.20, bateau mâle même si je présente une jupe, mais il y en a bien qui portent des kilts ! Alors ?
La jupe m’allonge, me donne une belle ligne et une bonne assise sur l’eau, et ma quille d’1,70m et mon safran rallongé me gardent toute ma virilité, euh…ma puissance ! Cela m’évite d’être volage. Je suis beaucoup plus raisonnable que mon petit frère Chopito ;un First  28 GTE, très ardent. On peut lâcher la barre, je reste dans ma ligne, je ne crée pas de surprise. Chopito partait à l’équerre dès .qu’on relâchait un tant soit peu sa barre. Même que dans la rivière de l’Aulne, il est allé s’enfoncer dans la berge vaseuse, quille comprise à marée descendante. Ils ont passé les 6 heures à marée basse sur un  Chopito droit comme un i, avec plus une goutte d’eau sous la quille, même leur annexe était échouée. Seule une vache est venue voir pourquoi un balcon était entré dans son champ !
 
J’ai 34 ans ce qui est un âge tout à fait honorable, mais bien entretenu ça ne se voit pas, sans me vanter !
J’ai deux vies : dans la première, je m’appelais Hermu, début des prénoms des enfants de mon premier propriétaire François et maintenant Jabadao qui est le nom d’une danse bretonne : la danse du Petit Diable, Lui (Alain) et Elle (Lisbé) pensaient être originaux dans le choix de ce nom quand ils ont découvert à Port Louis que nous étions plusieurs à le porter. On est en Bretagne crénom ! Naïfs va…..
Je suis revenu à mon port natal : Arzal , hivernage beaucoup plus tranquille que  le pool, mais j’aimais bien La Turballe car François venait me voir chaque jour…. Le pool était source d’inquiétude, car en pleine tempête, la traction sur les bouts d’amarrage est énorme. Même qu’une fois, ils ont retrouvé Chopito échoué au fond du traict, avec la bouée pendue à son nez. Il avait l’air malin ! Et puis ils s’absentent longtemps avec mon concurrent, le Camping Car, donc ils ne pouvaient plus me surveiller. A Arzal, tout ce que je risque, c’est de ne pas pouvoir sortir pour cause d’écluse fermée. Mais je peux naviguer pépère sur la Vilaine !
Bon, je ne vais pas vous raconter toute ma vie, ce serait trop long, je vais me contenter du périple 2016.
 
4 mai
On me sort de l’eau et Lui me nettoie aussitôt la coque.
Tout au long du mois de mai et début juin, Lui est venu me poncer, puis ils m’ont repeint. Là, ils se sont un peu plantés, je suis passé de l’ivoire au jaune pâle, mais finalement je plais bien. Ils ont passé deux couches en me caressant sans cesse les flancs avec amour, c’était loin d’être désagréable ! Inquiet de cette nouvelle couleur, François est venu spécialement à Arzal et m’a trouvé bien jaune !
Après m’avoir partiellement gréé, ils m’ont fait remettre à l’eau le mardi 14 juin.
Les lettres FEELING sont arrivées une heure après. Pour la finition on verra l’année prochaine. Dommage….
On va passer la nuit à la Roche Bernard.
 
Mercredi 15 juin
On passe l’écluse et arrive à la Turballe à 18h : réception par le Maître de Port en second, François qui  finalement a trouvé que le jaune s’harmonisait avec le bordeaux des taux , capote et  du bimini. Je suis ravi de lui plaire.
 
Jeudi 16 juin
Ils continuent à me gréer et commencent à décaper les bois.
 
Vendredi 17 juin
Alors là, rien ne va plus : au lieu de continuer à décaper et passer de l’huile de teck , ils  vont accueillir K’élydé et ils passent la journée à boire des coups… Apéro sur Paddy puis le port pour la Croisière Pen Bron et restau à la Godille
 
Samedi 18 et dimanche 19 juin
Croisière Pen Bron, un peu de mer, vent dans le nez, ce n’est pas une navigation agréable pour les personnes handicapées.
 
Lundi 20 juin
C’est le déluge, Lui amène quand même l’annexe et finit trempé !
 
Mardi 21 juin
Après le ménage dans la maison,  le R.V chez l’ophtalmo et la commande de  lunettes chez l’ opticien, ils embarquent pour plusieurs semaines.
Dîner avec François et Malou.
 
Mercredi 22 juin
Gonflage de l’annexe, rangements, nettoyage des fonds… trop tard pour appareiller.
 
Jeudi 23 juin
Pluie : ils restent sous la couette, puis Lui fait une crise d’hypoglycémie suivie de vomissements, Il est trop malade pour partir.
 
Vendredi 24 juin
Il est si malade que François l’emmène voir le toubib au Croisic : analyses car infection urinaire.
Le soir :arrivée de Patsy.
 
Samedi 25 ( naissance de Maël l’arrière petit fils)
Dimanche 26
Il se remet tout doucement et doit attendre les résultats d’analyse. Le ciel turballais est  plein de cerfs volants colorés et immenses, c’est magnifique.
 
Lundi 27 juin
Verdict : 3 semaines de plus d’antibiotiques ; François transformé en taximan les emmène au Croisic chercher l’ordonnance.
Après des jours très frais, enfin une bonne soirée où ils peuvent dîner dehors.
 
Mardi 28 juin
8h30, C’a y est on appareille enfin ! Un petit vent de travers, 5 nœuds, c’est le pied, mais ça ne dure pas longtemps : moteur ! On a le vent et la houle dans le nez ! Du coup on s’arrête à l’ Herbaudière
 
Mercredi 29 juin
8h45 Départ pour l’ Ile d’ Yeu au près serré,  Bon vent.
 
Jeudi 30 juin
Il crachine, c’est farniente !
 
Vendredi 1er juillet
C’est plus clair, on part sur St Gilles, c’est une nav de merde : du crachin, de la houle, du vent  puis, le vent tombe,  tourne et embarque le génois à contre, le pilote saute : on finit au moteur !
Comme d’hab on est bien accueillis à st Gilles, en plus, quelqu’un leur donne 4 lisettes et une petite araignée !
 
Samedi 2 juillet
Farniente et sans doute les encéphalogrammes à 0 : Elle met du lait dans son café à Lui, Lui met sa trousse de toilette  dans…la poubelle !
Temps pas terrible : ils s’ennuient ? Même pas : ils font tout ce qu’on peut faire à deux…entre autre les courses, des balades, écouter de la musique, les apéros et repas trainent……et aussi ils font ce que tout solitaire peut faire : jouer aux cartes, chacun sur son ordi !
 
Dimanche 3 juillet
On voulait aller aux Sables d’Olonne, mais la régate des Ports vendéens y sera : 85 bateaux tout de même ! Il va falloir jongler avec leur programme.
Il pleut, le vent a forci et changé de sens si on remonte on l’aura dans le nez : on est dégoutés et on reste. Le temps s’améliore l’après midi : ils se baladent.
 
Lundi 4 juillet
Lever à 6h30, pas de quartier pour les navigateurs ! Gris, houle, vent dans le nez : moteur : On arrive à l’Ile d’ Yeu à 11h30, lessive et après la sieste, balade.
 
 
Mardi 5 juillet
Ils devaient partir se promener avec les pique nique, mais…gris, humide….Ils trainent, vont se doucher, au retour quelqu’un leur offre deux énormes araignées. Jean Pierre qui vient d’acquérir  un Maxi 10,50 et veut essayer son  petit moteur emprunte notre annexe.
Ils écoutent Neptune FM radio basée à l’Ile d’ Yeu : musique celtique ou des années 80 ça change de Brassens, Ferrat, qu’ils écoutent presque en boucle, sans compter le Plaisir des Dieux de Pierre Perret, chansons de carabins, à me faire virer de honte du jaune au rouge carotte, heureusement que personne ne nous entend !
 
Mercredi 6 juillet
Départ : 8h40, de la houle et du vent puis la mer s’aplatit et sauf un passage d’une demi-heure au moteur, on ne navigue qu’à la voile, super nav ! Arrivée à Piriac à 18h.
 
Jeudi 7 juillet
9h : arrivée de leurs copains alsaciens : Astrid, Jean Marie et Chantal. Première fois qu’ils montent sur un voilier, ça me plait bien de faire connaître les joies de la navigation à des novices. En plus le temps est de rêve : mer plate, petite brise qui permet de naviguer à la voile. Tous s’essaient à la barre. Puis on ancre devant l’île Dumet. Après déjeuner, balade sur l’Ile. Bain de Chantal et Lisbé.
Après dîner, ils vont voir la fin de la demie finale de la coupe d’Europe dans un bistrot.
 
Vendredi 8 juillet
Ils ont décidé de rallier le Croisty , port pratique pour faire des courses (le service de rade ramène les gens avec leurs courses à leur bateau.)
8h30 : départ au près serré, et même très serré, il faut tirer des bords, 3heures plus tard, on n’a toujours pas dépassé Dumet ! Ils décident de rallier la Turballe, la nav est plus confortable. Bien leur en a pris….Ribiero est revenu d’ Hoëdic avec des homards : non seulement  Alain, le skipper. leur a prêté sa voiture pour faire les courses, mais il les a invités à manger les fameux homards !
 
Samedi 9 juillet
Le temps change d’un jour à l’autre : gris pas de vent !
8h30 : départ au moteur pour la Vilaine
On rate l’écluse de 11h et attend au ponton d’accueil. 13h30 on entre dans l’écluse, on est 2 bateaux, un troisième arrive et malgré les injonctions de l’éclusier s’amarre sur nous  car c’est…Robert et Louisette qui malgré mon nouveau look, m’ont bien reconnu. Bien sûr mon équipage est  invité à l’apéro pour 19h. A.M : soleil grosse chaleur.
 
Dimanche 10 Juillet
Les alsaciens sont de retour et on les emmène à Foleux. A l’arrivée : il pleut, Déjeuner à l’intérieur. Au retour Astrid est à la barre.
Quand ils se quittent, ils se souhaitent bon match pour la finale de foot et Patrice, notre voisin de ponton  demande s’il peut  venir avec eux voir le match. Apéros sur son bateau Cat-Laï, dîner devant le match à la brasserie voisine, finale  tellement intéressante qu’Elle s’est endormie sur la fin ! Ensuite, ils ont fêté la défaite de la France au cognac, toujours chez le voisin !!!!!
 
Lundi 11 juillet
Grand ménage, 16h ils emmènent leurs affaires perso et la bouffe…Ils m’abandonnent pour le Camping Car qui est remisé à côté, à la Roche Bernard, ils vont au baptême de Maël. L’arrière grand Pépé ne pouvait pas rater cela !
En les attendant, je vais me reposer !!!
J’apprendrai plus tard que Zoom, prêt à passer l’écluse a été pris dans un courant d’air,  et lors de l’empannage  intempestif de la  grand voile,  Pierrette la matelote a été percutée, résultat : un pouce et un poignet cassés. Donc on ne verra pas Zoom cette année.
 
Mardi 19 juillet
 17h30 Tiens les revoilà ! Branle bas de combat, malgré la chaleur accablante, ils me réarment, me chargent,  ouf ! il était temps qu’ils ouvrent les hublots !
19h30  Chic ! l’équipage de Zoom vient dîner, évidemment ce n’est pas facile pour Pierrette de monter à bord, d’autant qu’ils n’ont toujours pas prévu d’échelle…. !
Soirée sympa, je revis !
 
Mercredi 20 juillet
Gris, averses. L’équipage est fatigué, rangement, gonflage et mise en place de l’annexe et….il est trop tard pour passer l’écluse !
Grande nav quand même : je change de côté de catway ! Visite du capitaine de Zoom.
 
Jeudi 21
7h15 réveil. Temps gris. Ecluse de 9h. Le soleil arrive et à la sortie de la Vilaine, Elle pêche un bar !
13h30 arrivée à Port Haliguen,  Quelqu’un nous fait de grands signes, c’est Patrice : on s’amarre à côté de Cat-Laï
Bain et super coucher de soleil.
                                  
Vendredi 22  juillet
C’est pétole, Anatole ! Appareillage à 9h, on passe la Teignouse, assiste à une chasse de dauphins : ils ont séparé le banc de sardines en 5 petits groupes et se régalent : c’et un sacré spectacle
Arrivée à Port Louis à 15h avec ¾ d’heure de voile seulement !
Bain
Le soir concert devant le restaurant d’en face : les années 80 par un couple de chanteurs, super !
 
 
Samedi 23 juilletGris. marché, déjeuner, sieste, bain, farniente et après l’apéro trop de vent, ce sera dîner à l’intérieur, soirée Ferrat !
Dimanche 24 juillet
Départ 9h30. 1maquereau.
Après 3 tentatives de voile, la 4ème s’avère la bonne, on avance bien. Arrivée à Concarneau à 17h, en même temps que le Tour du Finistère. Partis le matin de Port La Forêt, escale à Concarneau dans le port de pêche, cette année ils le font dans l’autre sens.  Beau spectacle des bateaux sous spi.
Balade dans la ville close. Temps  frais, apéro et dîner à l’intérieur : soirée Brassens
 
Lundi 25 juillet
14h : départ au près serré, on tire des bords et marche à 5-6 nœuds. Arrivée à 17h à Ste Marine où on est bien accueillis, le jeune du port, comme à St Gilles, nous indique la place puis file pour être prêt à prendre nos amarres.
A 21h, c’est trop frais pour rester dehors, fin du repas à l’intérieur. Soirée P. Perret : Au Plaisir des Dieux !
 
Mardi 26  juillet
9h, gris pétole. Tentative vaine de pêche, arrivée à Loctudy à…10h15 ! Quelle grande nav !
Balade de l’équipage au bord de la rivière sur un joli chemin de forêt. Soleil à 17h. Mais c’est encore trop frais, dîner à l’intérieur avec la suite du Plaisir des Dieux. Mais combien ont-ils de CD de ce genre ? (réponse : 3!)
 
Mercredi 27 juillet
Tiens, grand rangement ! Il était temps car Elle avait mis un des ces bazars ces jours ci ! Curieux, elle sort un 3ème gilet de sécurité.
Lui essaie de changer la pompe à pied du cabinet de toilette, mais le nouveau modèle ne correspond pas, il faudra le modifier et il n’a pas les outils nécessaires.
Gris, bruine.
15h : voilà  la raison du rangement et du gilet, le mousse Claudine arrive, ce sont d’heureuses retrouvailles !
 
Jeudi 28 juillet
10h45 départ mais pétole et crachin !
12h15 : arrivée à Lesconil
Malgré le crachin ils font une grande balade puis vont se doucher et les filles en profitent aussi pour  faire le ménage des douches !!!! Sont-elles en manque ? J’y crois pas !
 
Vendredi 29 juillet
Rebalades. Photo du skipper sur une pierre à son nom !
 Ca doit les assoiffer, car Claudine réclame du rosé, puis du rouge, on aura tout vu !

 
Samedi 30 juillet
Départ 9h45 mais c’est encore pétole. Contre l’avis du Capitaine qui trouve qu’il y a dans cette baie trop d’engins de pêche, Claudine sort la traine et…perd le bas de ligne !
Arrivée à Ste Marine à 12h15. Un grain, de la bruine, puis soleil donc elles se baignent, eh oui, même Claudine !
Dîner dehors
 
Dimanche 31 juillet
Petit dej dehors.
Hésitations : Glénans, pas les Glénans ? Les météos ne sont pas d’accord entre elles, c’est au skipper de décider.
Départ à 10h40 à la voile. Du vent plus fort annoncé pour la nuit. Des nuages. Ce sera Port La Forêt où je ne suis jamais allé avec eux.
Arrivée à 14h15
Promenades et pour elles : bain et plage.
 
Lundi 1er aout
10h15 départ pour une arrivée à Concarneau à 12h.
Elles se précipitent au marché pour acheter des conneries pour l’apéro que, d’ailleurs, ’ils feraient mieux de réduire, car voilà les conséquences :
-Lui veut virer « discrètement « les coquilles d’huitres à l’eau et les jette avec fracas sur le ponton.
-Elle retrouve le sachet de jambon oublié dans le sac à provision depuis 5 jours.
-Quant au mousse Claudine, il a jeté un papier dans le sèche main qui le lui a expulsé à la figure et bien sûr elle a sursauté de  peur !
Heureusement ils font de grandes balades pour digérer…
19h30 : pluie.
Mardi 2 Aout
Départ 12h45 mais de la houle et du vent dans le nez, on fait demi tour et revient à Concarneau à 14h30
Lui met le cable électrique avec la prise dans l’eau…. ! Et ils reprennent l’apéro, fin du déjeuner à 16h30. Ah ! Ces marins !
Braderie. Dîner dehors.
 
Mercredi 3 Aout
Réveil 7h30, mais il pleut, ils restent sous la couette. 9h45 : debout !
Claudine part en bus chercher sa voiture
Lui en profite pour me rincer, faire du gas oil, changer la bouteille de gaz, tout ça fait du bien, j’aime qu’on s’occupe de moi !
A.M : balade
 
Jeudi 4 aout
Départ 9h, pétole…pêche : 7 maquereaux, Claudine va pouvoir faire des rillettes.
Puis vent : on file à la voile et  monte même jusqu’à 7 nœuds
Arrivée à Kernevel à 15h15
Ils passent une soirée super sympa au restaurant.
 
 
Vendredi 5 aout
Encore une grande nav : on traverse le port pour aller en face à Port Louis et là ça ne rigole pas, elles partent aussitôt  faire les courses, c’est que le skipper a aujourd’hui 70 ans et on attend l’équipage de Zoom qui arrive pour le déjeuner : des maquereaux en papillotes et surtout pour la super soirée d’anniversaire.
Samedi  6 aout
Très beau temps, petit dej  et déjeuner dehors
17h : départ de Claudine et de l’équipage de Zoom.
Grand rangement, vaisselle, sieste (à cette heure ci ?) Diner à 22h15, et on dit que les vieux ça mange tôt !
 
Dimanche 7 aout
Grand soleil, pétole, pas la queue d’un maquereau, il faut dire que la reine des rillettes n’est plus là !
On voit la grosse vedette des douanes venant de Belle Ile rallier Lorient, Elle traine un petit voilier avec deux personnes à bord et ne leur fait pas de cadeau : vu la vitesse, l’avant du  voilier est hors de l’eau, il est penché sur l’arrière à 30° !
A 12h, le vent se lève, on avance à 2,3 nœuds sur une mer plate : le pied !
A 16h le vent monte à 15 nœuds comme toutes les fins d’a près midis.
Arrivée à Port Haliguen  à 17h15.
 
Lundi 8 aout
Ménage, lessives : ça veut dire qu’elle me transforme en bateau non pas lavoir mais séchage ! Si le capitaine de Zoom était là, il me traiterait encore de bateau portugais ! C’est vrai que là, Elle fait ressortir ses origines ! Elle fait même des photos pour lui envoyer, je suis d’un ridicule…. ! D’autant qu’ils ont sorti, les draps, la couette. Heureusement grâce au vent et au soleil, tout sèche vite.
Pour me consoler, Lui me lave, il était temps, depuis l’anniversaire on trouvait dans ma jupe et dans le cockpit des noyaux d’olives, des coques de pistaches et je ne sais quoi encore.
Puis Lui fait la route pour le sud : Ile d’Yeu
Mais coup de téléphone du Capitaine de Zoom, il embarque l’équipage de Caproma qui a été vendu et navigue maintenant dans d’autres eaux. Ils vont aller dans le Golfe du Morbihan. Comme mon équipage préfère les retrouvailles  des copains à la navigation, il décide de les rejoindre !
 
Mardi 9 Aout
9h30 : départ sous un ciel nuageux, vent force 3-4, du près serré avec un ris, vitesse : 5/6 nœuds et parfois plus, c’est dommage, ça ne dure pas longtemps.
11h30 arrivée au Croisty. Tiens, un chien que l’on connaît, suivi de son maître Patrice. Cat-Lai n’est pas loin. Apéro prolongé (évidemment !) et dîner commun.
 
Mercredi 10 aout
On attend Zoom. Courses, balade et dîner sur Zoom..
 
Jeudi 11 aout
On part au moteur à l’Ile aux Moines, Zoom se met à couple, nous sommes sur le ponton extérieur. Ce serait bien sans « les boîtes à boulons «  qui passent à plein gaz entre les pontons  et surtout le jeune du port qui se prend pour un cow boy ! A chacun de ses passages tous les bateaux dansent au risque qu’on  s’emmêle les barres de flèche.
Bel après midi ensoleillé, balade pour l’équipage et soirée sur Zoom
 
Vendredi 12 aout
Marché, douches, déjeuner et départ pour le mouillage de l’Ile d’Arz, il fait chaud, soirée sur Moi ! Je commençais à m’ennuyer !
 
Samedi 13 aout
11h, Les voilà qui partent en annexe pour pique niquer sur l’Ile Ilur où ils découvrent le vieux village, l’église, entretenus par un gardien du littoral, fort sympathique qui explique l’histoire de l’Ile. Un monde fou sur la plage malgré le cagnard. Mais le trio qui a la bougeotte (Alain, Lisbé, Pierrette) trouve un endroit isolé, à l’ombre avec une vue magnifique sur le golfe ! Super déjeuner….
Ensuite, courses, balade dans le bourg d’Arz et 3ème bain.
Soirée sur Zoom, le vent s’est levé, retour difficile en annexe pour mon équipage et toute la nuit je vais danser….

 
Dimanche 14 aout
Le clapot fait que le skipper et l’équipage de Zoom ont mal dormi, il est décidé de  suivre Zoom           au Croisty. Mais pour nous, c’est la galère, mon ancre s’est pris dans un vieux filin, le skipper en attrape une suée et mon pont avant de la boue !
A l’arrivée, apéros renversants sur Zoom !
 
Lundi 15 aout
Après le départ de Zoom, je change de catway. Mon équipage, pourtant pas manchot, découvre que s’il a emporté une paire de bottes de deux pieds gauches, il a aussi une paire de gants de deux mains droites ! Ils doivent avoir les neurones atrophiées!!!!
 
Mardi 16 aout
Anatole est de retour, c’est pétole… Bredouille de plus !
On arrive à Port Haliguen à 13h30, ce sera bain pour Elle, ordi pour Lui.
 
Mercredi 17 aout
C’est gris et le mauvais temps est annoncé pour la fin de la semaine..Changement de catway. L’équipage n’arrête pas de faire des plans sur la comète et de changer de destinations !
Super marché, puis bain qui se termine sous la pluie. Gag : elle revient enveloppée dans son paréo trempé en suivant des gens bien au sec sous leur parapluie !
Soirée Brassens, à l’intérieur vu le temps.
 
Jeudi 18 aout
Le vent s’est levé dans la nuit, annonce d’un BMS. A 11h c’est le départ pour la Trinité. Sous génois seul, je file à 6-7 nœuds, ça souffle bien, même dans la baie  et on est un peu secoué dans le port.
Le vent tombe d’un seul coup à 20h, mais ça reste frais : soirée rétro : Piaf, Bécaud….
 
Vendredi 19 aout
Comme prévu : il pleut.
Grand ménage et rangement : il était temps car ça devenait le bordel complet à l’intérieur.
L’après midi il ne pleut plus, ils partent faire une grande balade sur le sentier côtier.
 
Samedi 20 aout
Toute la nuit la houle a été désagréable dans le port ! Départ 8h40, un BMS est annoncé, mais le skipper a repéré une fourchette météo nous permettant de changer de port. Génois seul : 6,5 nœuds, on est les seuls en mer.
10h15 arrivée au Croisty : le port est plein, personne ne semble bouger. Après une attente à couple, une place se libère sur catway.
Arrivée d’un équipage non amariné : Michelle et Agathe, Après déjeuner,  shoping, balade puis retour à bord. Mais la petite houle et surtout les yeux fixés sur le portable ont raison de l’estomac d’Agathe qui remonte vite fait dans la voiture ! Drôle de marin !
Soirée fraîche : Aznavour et… Ferrat, Lui c’est un Fan, donc il ne s’en lasse pas !
 
Dimanche 21 aout
Lever tardif, courses et… tiens l’équipage de Zoom vient déjeuner et passer l’après midi.
Soirée Pierre Perret, mais cette fois ci les chansons sont soft !
 
Lundi 22 aout
Départ du Croisty  10h ;Vent 5/6 nœuds jusqu’à Houat, puis on navigue à l’anglaise : voile et moteur et Elle remonte …une bonite qu’ils vont occire d’un coup de schnaps !
Arrivée à Piriac à 17h30, accueilli par Daniel le skipper de Rising sun.
Sur le palier de la Capitainerie, c’est la rencontre de Georges, skipper de Digadao qui participe à la Croisière «  Enchantée ». (12 bateaux chargés de musiciens et d’instruments de musique sous la houlette de Marie France skipper de Mirabelle) Après la douche l’équipage file au concert super sympa  improvisé devant un bar.
 
Mardi 23 aout
7h30 : départ pour Arzal : 6 nœuds jusqu’à l’entrée de la Vilaine, puis pétole ! Chaleur-fournaise ! On prend l’écluse de 11h. Patrice et son chien sont là : apéro allongé.
 
Mercredi 24 aout
Tiens, ils me vident partiellement, Elle fait un grand ménage à l’intérieur. A 11h : plus personne
 
Vendredi 26 aout
Tiens les revoilà : changement de la pompe à pied du cabinet de toilette, ponçage du plaquage de la jupe…
 
Samedi 27 Aout
Arrivée de Michelle, (celle qui veut naviguer sans que ça bouge !) puis de l’équipage de Zoom.
Pas de vent on va rejoindre Foleux au moteur. Au retour Michelle barre…. Il va falloir qu’elle s’amarine !
 
Dimanche 28 aout
Arrivée de Micheline et Océane. Pour que ce ne soit pas trop long pour la petite, on n’ira que jusqu’à la Roche Bernard. Du vent jusqu’à 25 nœuds, pas moyen de hisser le génois. Balade sur le port.
A 17h, ils emmènent plein d’affaires et s’en vont.
 
Ils reviendront trois fois pour me vider complètement mais auront un problème de génois coincé en haut du mat, il faudra qu’Il y monte : c’est qu’il est encore vaillant pour ses 70 berges !
 
Bilan de l’été : que des petites nav, elles ont eu un goût de trop peu… En revanche, comme tous les ans, plein de rencontres sympathiques et des moments très conviviaux.
 
Je suis comme certains spécimens, je vais rentrer en hibernation seulement ponctuée par leurs rares visites et les quelques déplacements par le port pour changer de catway.
 
Vivement le mois de juin prochain !
 



Créé avec Créer un site
Créer un site